•  Les Chevaliers d'Emeraude. Tome 07- L'Enlèvement - Anne Robillard

     

    Les Chevaliers d’Émeraude. Tome 7: L'Enlèvement.
    Auteur: Anne Robillard
    Editions:  Michel Falon
    Pages: 480

     

    Quatrième de couverture:
    Un départ tragique déclenche une série d'évènements inattendus au Château d'Émeraude. Wellan reçoit en héritage un curieux bijou doté d'un fascinant pouvoir magique, mais, en même temps, il découvre que le renégat à emprunté un nouveau corps... Devra-t-il une fois de plus affronter Onyx ? Lors d'une attaque sournoise d'Asbeth, malgré tous les efforts de Chevaliers d'Émeraude et les facultés extraordinaires de Kira, les hommes-insectes réussiront, grâce à la ruse de leur sorcier, à s'emparer d'un soldat dans le but d'anéantir le reste de l'humanité. Mais Wellan et son nouvel allié n'ont pas l'intention de les laisser gagner. Ensemble, ils conçoivent la plus périlleuse de toutes les missions de sauvetage jamais entreprises par les Chevaliers... Réussira-t-elle ?

    Mon avis:
    Dans ce tome, nos Chevaliers continuent leur petit bonhomme de chemin pour la sauvegarde de leur continent, Enkidiev, tout en poursuivant leur vie familiale. Mariages, enfants, éducation de ces derniers sont encore présents dans ce tome. Ce qui nous rappelle que même les super-héros ont une vie de famille!
    Toute fois, le magicien Asbeth et Amecareth vont tout anéantir. Ils programment l'enlèvement d'un chevalier pour détruite une bonne fois pour toute la vie dans les différents royaumes d'Enkidiev. Mais bien sûr, le chef de l'ordre, Wellan, ainsi qu'Onix vont tout mettre en œuvre pour sauver leur frère d'arme.

    J'ai beaucoup aimé ce tome. Encore une fois, l'auteur sait nous tenir en haleine jusqu'au bout.
    Pas une seule longueur. Je ne me suis pas ennuyée une seule minute.
    Ce tome marque la fin d'une époque et le début d'une nouvelle. En effet, les Chevaliers doivent faire fasse à plusieurs pertes, dans leur rang, mais également dans leurs vie personnelle mais aussi auprès de leur magicien (c'est un petit spoïle, mais on l'apprend dès le début du roman!). Plusieurs remaniements vont donc avoir lieu. Ce qui caractérise un changement, et pour nos héros, et pour le lecteur.
    On suite nos héros dans des combats, mais également dans leur vie personnelle. J'ai adoré m'initier au creux de la relation Wellan/Jenifaël. Qui aurait cru que notre grand chef ferait un papa aussi soucieux du bien être de son miracle de fille?
    J'ai beaucoup aimé d'Onix. Je ne sais pas encore quoi vraiment penser de lui, mais je l'ai beaucoup apprécier. J'aime son courage, son dévouement, et sa grande fidélité au serment de l'Ordre. J'ai hâte de voir son évolution dans les tomes à venir.

    Une autre évolution dans ce tome. Les attaques émises par l'ennemie changent beaucoup. Elles sont plus réfléchies, plus stratégiques et plus tactiques. C'est une évolution qui donne également un nouveau souffle à cette saga.

    On en apprend un peu plus sur le continent de l'Empereur Noir, ce qui n'est pas trop tôt! J'espère vraiment qu'on en apprendra plus prochainement. C'est un endroit qui m’intéresse, je me pose beaucoup de questions à son sujet. Et j'espère obtenir des réponses bientôt.

    En bref:
    Un tome pleins de nouveautés qui rafraîchi cette saga, déjà exceptionnelle au départ. Des rebondissements, des aventures et attaques bien plus stratégiques et fourbes que dans les premiers tomes.
    Ce tome caractérise la fin d'une époque et le début d'une nouvelle pour le plus grand bonheur du lecteur.
    Bien évidemment je conseille ce tome ci vous ne l'avez pas encore lu. Et je vous conseille encore plus cette saga si vous ne la connaissez pas, et que vous aimez les histoires fantaisies, pleins de chevaliers, et d'épées.

    Ma note: 16/20


    votre commentaire
  • Les Morsures de l'Ombre - Karine Giebel

     

    Les Morsures de l'ombre
    Auteur: Karine Giebel
    Editions:  Pocket
    Pages: 300

     

     

    Quatrième de couverture:
    Elle est belle, attirante, disponible; Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre.
    A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement.
    Pourquoi lui? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...

    Mon avis:
    C'est ma deuxième lecture de cet auteur, et je dois dire que j'ai passé un moment de haine/amour avec ce livre.

    On se retrouve dès le départ avec notre victime/héro Benoît Lorand, Commandant de Police, enfermé dans une cage situé dans une cave. Privé de chaleur, de nourriture, parfois de vêtement. Sa ration quotidienne se résume à quelques gorgées d'eau, et de temps en temps à une douche. Mais pourquoi? Sa tortionnaire, Lydia, ne souhaite qu'une chose. Qu'il avoue ce qu'il a commis. Mais qu'a-t'il commis?

    Très vite on apprend. Mais de cette révélation, on se pose plusieurs questions. Est-ce vrai? La tortionnaire n'est-elle pas atteinte de troubles psychiatriques, voir de schizophrénie? Et comment a-t'elle su que c'était, ou pas, Ben le coupable? Qui l'a aidé, pourquoi? Autant de questions que l'on se pose au cours de la lecture, et dont toutes les réponses arrivent à la fin du récit. Une pure merveille.
    Karine Giebel mène la danse du début à la fin. Elle sait à l'avance le raisonnement qu'aura le lecteur pour élucidé l'affaire. Mais comme toujours le lecteur est mené en bateau. Très vite, j'ai cru, j'ai su qui était derrière tout ça. Je pensais avoir vraiment raison. Mais bien sûr que non! L'auteur est bien plus futée que ça... Je me suis trompée lamentablement!
    Karine Giebel est la reine en matière de mystère. Elle sait parfaitement tromper son lecteur, nous mené sur de fausses pistes. Pour moi elle est le maître des thriller.

    J'ai vraiment adoré suivre cette histoire qui m'a torturé l’esprit!
    Mais j'ai malheureusement été déçue par un certain point, qui a gâche ma lecture. Je n'ai pas reconnu la plume de l'auteur. Dans "Juste une Ombre" elle était fluide, les lignes défilées. Là, j'ai eu plus de mal... L'auteur passe d'un récit au style indirect, à un style direct, pour mettre en évidence les pensées de ses personnages. Malheureusement, ça n'a fait que me bloquer, et me perturber dans ma lecture. A certains moments j'ai dû me faire violence pour ne pas arrêter ma lecture. C'est le gros point négatif de ce livre.
    J'ai moyennement aimé la fin aussi... bien que originale dans un sens, j'aurai aimé un happy-end. Je pense que Ben aurait au moins mérité ça.

    En bref:
    Malgré une plume qui m'a bloquée, ce roman thriller reste merveilleux. Karine Giebel sait parfaitement nous mener en bateau pour nous surprendre complétement. Un livre bourré d'intrigues, de surprises, de malices, et de fourberie. J'ai vraiment apprécier me faire piéger.
    Je vous conseille mille fois ce livre, et surtout de découvrir cette auteur si cela n'est pas déjà fait! Il devra plaire aux mordus de thriller, comme à ceux qui n'adhère par à ce style littéraire.

    Ma note: 15/20


    2 commentaires
  • Demain est un autre jour - Lori Nelson Spielman

     

     

    Demain est un autre jour
    Auteur: Lori Nelson Spielman
    Editions: Pocket
    Pages: 441

     

     

    Quatrième de couverture:
    Qu'avez-vous fait de vos rêves de jeunesse?
    A la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu'elle va hériter de l'empire de cosmétique familial
     Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné: la liste des choses qu'elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d'héritage, elle aura un an pour réaliser tous ses objectifs de cette life list...
    Mais la Brett d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la jeune fille de l'époque, et ses rêves d'adultes sont bien différents.
    Enseigner? Elle n'a aucune envie d'abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé? Cela fait longtemps qu'elle y a renoncé, et de toute façon Andrew, son petit ami avocat, n'en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant? Les circonstances ne s'y prêtent guère. Tomber amoureuse? C'est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que...

    Mon avis:
    Voilà un livre pleins de rebondissements!
    On rencontre Brett, une jeune femme de 34 ans, anéantie par la mort de sa mère, avec  laquelle elle était très proche et très complice.
    Pensant qu'elle allait hériter d'une petite fortune, c'est une grande surprise quand Maître Midar, l'avocat, lui annonce qu'elle dispose d'un an pour assouvir une liste d'objectifs qu'elle a elle-même rédiger lorsqu'elle avait 14ans, afin de toucher son héritage.

    Bien qu'une situation comme celle-ci est peu réaliste, je me suis très vite mis à la place de Brett. Je me suis vraiment attachée à elle. Elle a su me faire rire, me faire douter, et à plusieurs reprise me tirer les larmes des yeux. C'est un personnage attachant avec une certaine sensibilité, bien qu'elle ait quand même son petit caractère et qu'elle ne se laisse pas marcher dessus!  C'est une femme de valeur et de principe qui accepte de relever le défi en toutes circonstances, ne serait-ce que pour honorer la mémoire de sa défunte mère.
    Certains objectifs sont simplets et n'ont rien d'extraordinaire, adopter un chien par exemple. Mais d'autres sont beaucoup plus difficiles - tomber amoureuse, avoir un bébé, changer de métier du jour au lendemain, se réconcilier avec son père quand ce dernier est lui aussi décédé...-.
    Toutes fois l'auteur a su me surprendre avec l'accomplissement de certaines tâches. L'objectif n°1 reste sûrement m'ont préféré. Je suis passée de la surprise, aux larmes, à la déception, au rire... bref je suis passée par toutes les émotions!
    L'objectif n°12 m'a beaucoup touché, et m'a énormément plus également. En revanche l'objectif n°17, bien qu'il soit bien ficelé, ne m'a pas convaincu... Je voulais Brad moi, et personne d'autre!

    Concernant les personnages, à part Brett, Brad et Sanquita je n'ai pas eu d'accroche particulier.
    J'ai aimé Brad, le fait qu'il fasse tout pour aider Brett que ce soit mentalement ou au niveau des objectifs. J'ai aimé son humour, son charisme, son caractère. J'ai adoré le côté protecteur qu'il avait avec Brett. Un homme parfait!
    Concernant Sanquita, j'ai aimé sa force. Combattre une maladie, en ayant une grossesse à haut risque, et malgré tout ce qu'on lui dit rester sur ses envies et ses principes. C'est une force de la nature. L'auteur a parfaitement réussi son personnage.

    Même si j'ai eu beaucoup d'attache avec ces personnages, l'histoire présente quelques longueurs. L'auteur se rattrape bien avec les rebondissements mais ce sont ces moments de flottement qui font que ce livre n'est pas un coup de cœur.

    En bref:
    Une lecture agréable, et fluide. Des personnages attachants et des rebondissements à chaque chapitre. Je vous conseille ce livre, qui, je pense, peut être un coup de cœur pour beaucoup.

    Ma note: 17/20


    votre commentaire
  • Je suis plutôt contente de mon bilan lecture de Janvier. J'ai lu 6 livres au total. Un gros coup de cœur, et de bons moments lectures et une déception!

    Lecture du Mois #01

    • Flocon d'Amour de John Green, aux éditions Le Livre de Poche, 384 pages. Une bonne lecture dans l'ensemble pour la saison. Je lui ai attribué la note de 13/20. Ma chronique est disponible ICI.
    • La Liste de Noël de Jojo Moyes, aux éditions Bragelonne, 9 pages. Une excellente nouvelle bien que beaucoup trop courte. C'est un 16/20. La chronique se trouve ICI.
    • Love Letters to the Dead d'Ava Dellaira, aux éditions Michel Lafont, 319 pages. Un livre avec lequel j'ai eu du mal au début, mais qui a réussi à chavirer mon cœur . Je lui ai mis 14/20. Ma chronique.
    • Qui est Mara Dyer, le tome 1 de Michelle Hodkin, aux éditions Panini (Scarlett), 466 pages. Un énorme coup de cœur. J'attends le tome 2 avec une grande impatience. Je lui ai mis, bien évidemment, 20/20. Ma chronique est disponible.
    • Belle Epoque d'Elizabeth Ross, aux éditions Robert Laffont (collection R), 397 pages. Une très bonne lecture qui m'a complétement fait revisiter Paris! Je lui ai attribuer la note de 15/20. Et ma chronique est également disponible.
    • Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, d'Anna Galvada, aux éditions J'ai lu, 156 pages. Une déception. Sans surprise, c'est ma deuxième lecture de cet auteur, et je n'adhère pas! Je lui ai mis un petit 6/20. Ma chronique.

    Soit 1731 pages

    Un bon mois lecture qui j'espère se prolongera sur Février ;)


    votre commentaire
  • En janvier, j'ai été plutôt raisonnable même si ma PAL n'est pas vraiment contente!

    IMM #02

    J'ai acquis:

    • La Danse des Ombres de Yelena BLACK aux éditions PKJ
    • Belle Epoque de Elizabeth ROSS aux éditions Robert Laffont, collection R
    • Qui est Mara Dyer  de Michelle HODKIN aux éditions Panini, collection Scarlett
    • Un Sentiment Plus Forte Que la Peur de Marc LEVY aux éditions Pocket
    • La Liste de Noël de Jojo MOYES en Ebook
    • Love Letters to the Dead de Ava DELLAIRA en ebook

    Voilà pour ce premier IMM de l'année. Je vous retrouve le mois prochain pour le IMM de Février ;)


    votre commentaire